Chat va bien?

11,20

À force de passer sa vie devant un écran, le chat de Manon est devenu un vrai chat-nouille et a perdu l'appétit de vivre. Mais avec un peu de volonté et beaucoup d'affection, il n'est pas si compliqué de passer de super-héros virtuel à sauveur en chair et en os ! Avec humour, Gaëtan Dorémus nous met l'eau à la bouche en nous rappelant le goût des choses simples.




Les Grandes Personnes

«J’habite chez mon chat. Monsieur me sous-loue un oreiller mais tout le reste lui appartient : les plantes vertes, la poubelle, les piles de pulls dans l’armoire, les radiateurs, le canapé, les parties dodues des copains assis sur le canapé, le frigo, la gamelle du chien, l’ordinateur - et la souris, bien sûr. En échange de quelques menus services (transport de litière, ouverture de boîtes, manucure, pédicure), Monsieur accepte de me tenir chaud l’hiver et aussi l’été…» Ainsi commence l’histoire d’un être envahissant et plein de mystère, dont Marie-Ange Guillaume nous brosse, avec style, un portrait fin, tour à tour sensible et railleur, magnifiquement
mis en images par un Henri Galeron surréaliste et complice.
«J’habite chez mon chat. Monsieur me sous-loue un oreiller mais tout le reste lui appartient : les plantes vertes, la poubelle, les piles de pulls dans l’armoire, les radiateurs, le canapé, les parties dodues des copains assis sur le canapé, le frigo, la gamelle du chien, l’ordinateur - et la souris, bien sûr.»


Gravett, Emily

Kaléidoscope