On se revoit quand ?

Rose Lagercrantz

École des Loisirs

  • 13 mars 2018

    On se revoit quand ?

    Voici une fiche de lecture de ma petite fille Apolline qui va avoir 8 ans et qui est en CE1. Après son avis, je donnerai le mien :

    Résumé d'Apolline :

    Dunne est en CE1. Elle va avec sa classe au zoo de Skansen. Mais elle se perd et rencontre Ella Frida sa meilleure amie depuis la maternelle, qui est aussi au zoo avec son école. Ella Frida et Dunne ont été séparées car Ella Frida a déménagé et est allée dans une autre école. Elles jouent et ne se préoccupent pas que tout le monde les cherche. Quand on les retrouve les maîtresses sont en colère mais surtout celle d’Ella Frida. Quand Dunne rentre chez elle, elle se rend compte qu’Ella Frida est triste alors elle aussi est malheureuse. Quand se reverront-elles ?

    Ma phrase préférée est : "On se revoit quand ?". C’est le titre qui est ma phrase préférée parce que cela a rapport avec le livre et cela montre que les petites filles s’aiment.

    J’ai énormément aimé ce livre parce que c’est une très belle histoire d’amitié. J’ai aimé le zoo parce que l’histoire se déroule là.
    L’histoire m’a fait penser à Olga et moi, parce que nous sommes les meilleures amies. Je l’ai connue en maternelle mais on n’est plus dans la même école depuis le CP. Mais on se revoit à mon anniversaire de toute façon. J’ai trouvé que l’écriture était facile et simple et j’ai bien aimé les illustrations parce qu’elles ont beaucoup de détails et les petites filles sont trop mignonnes.
    ********************************************************
    L’avis de la grand mère : On se revoit quand ? fait partie d’un ensemble qui raconte l’histoire de Dunne et de son amie Ella Frida. C’est le dernier de la série qui commence avec l’entrée en CP dans Ma vie heureuse..

    Le thème principal est l’amitié qui unit les petites filles mais il y a aussi celui de l’école, de la séparation, de la mort et du deuil (Dunne n'a plus de maman) et de la vie quotidienne avec ses petits bonheurs, ses contrariétés ou ses gros chagrins. Le papa de Dunne est sorti de l’hôpital où il est resté tout l’été à la suite d’un accident et, alors que sa petite fille est tout heureuse de l’avoir pour elle seule, il invite Eva, une infirmière dont il est tombé amoureux. Et ceci, juste au moment, où Dunne se fait tant de souci pour son amie Ella Frida qui a déménagé et semble très malheureuse dans sa nouvelle école ! Heureusement Dunne est une petite fille très aimée de son papa et tout va s’arranger pour sa petite amie.
    Le texte est direct, accessible à des enfants entre 6 et 8 ans selon leur niveau de lecture. Il aborde les difficultés de la vie sans pathos, tout simplement, avec optimisme et il parle avant tout du bonheur. J’ai beaucoup aimé ce beau passage qui clôt le roman, où Dunne, avant de s’endormir paisiblement, réconciliée avec son papa et Eva, et heureuse de revoir bientôt Ella Frida, parle de bonheur avec ses cochons d’Inde :

    « Si seulement, on savait à quel point on est heureux quand on est heureux, dit Dunne.
    Les cochons d’Inde se regardèrent sans comprendre. De quoi parlait-elle maintenant ?
    Les cochons d’Inde savent toujours à quel point ils sont heureux quand ils sont heureux. On le voit à leurs yeux qui brillent. « 


  • par (Libraire)
    1 mars 2018

    A découvrir si ce n'est déjà fait !

    Dernier tome de la délicieuse série de la suédoise Rose Lagercrantz !
    Des petits romans tendres dont notre héroïne Dunne est très attachante. les histoires permettent d'aborder les petits bonheurs et malheurs de la vie, les événements traversés qui sont à l'origine de petites ou grandes émotions, et qui font grandir.